Bonjour et bienvenue dans «Du vent sous la robe», le podcast qui vous emmène à la rencontre d’acteurs innovants qui construisent le droit de demain.

Pourquoi j’ai créé “Du Vent Sous La Robe”?

Mon parcours

Je m’appelle Laetitia Jacquier et après avoir travaillé 5 ans et demi en cabinet d’avocats en tant que collaboratrice en droit de l’énergie, de l’environnement et de l’urbanisme, j’ai souhaité me consacrer pleinement à des sujets qui me passionnent depuis déjà quelques temps : l’innovation légale et le lien entre les nouvelles technologies et le droit.

Pourquoi ce choix ? Au cours de mes expériences en cabinet, j’ai constaté que de nouvelles demandes émanaient des clients, qui ne se satisfont plus seulement de l’expertise juridique d’un avocat ou professionnel du droit. Beaucoup d’entre eux souhaiteraient en effet que ces derniers travaillent avec eux de façon plus collaborative et leur proposent des solutions et formats innovants, le tout en un temps et coût réduit. Face à cette demande de faire toujours plus, plus vite et pour moins , il semble donc inévitable de réfléchir à d’autres façons d’exercer.

Curieuse et ayant à cœur de m’adapter aux nouvelles exigences qui émergent, j’ai eu envie d’aller au-delà de l’exercice et de l’application « traditionnelle » du droit pour découvrir des solutions innovantes et de nouvelles façons d’exercer et de faire du droit. Je me suis donc intéressée au rôle des nouvelles technologies et de l’innovation dans l’amélioration des services juridiques et de la justice.

C’est pour ces raisons que je suis actuellement le programme « Legal innovation and technology » dispensé par l’université américaine Suffolk University, qui se trouve à Boston. C’est un programme de formation en ligne d’un an dédié à l’innovation légale et technologique dans le domaine du droit classé en tête de liste des formations américaines sur le sujet. Je reviendrai dessus dans un épisode dédié de ce podcast.

Pourquoi j’ai créé ce podcast ?

Parce que j’ai envie de mener une réflexion sur l’innovation légale et les nouvelles technologies et, plus spécifiquement, sur les perspectives d’amélioration des services juridiques et de la justice qu’elles offrent.

Parce que j’ai envie de partager cette connaissance, cette réflexion et de permettre à nos professions d’évoluer.

Je veux aussi démystifier les évolutions technologiques et l’innovation dans le monde du droit, qui sont souvent perçues comme des montagnes infranchissables et freinent ainsi les initiatives et les évolutions. Je souhaite également montrer que les nouvelles technologies et l’innovation n’ont pas vocation à remplacer les professionnels du droit mais à les assister, à les aider à être plus rapides et efficaces afin de dégager du temps pour des tâches à plus forte valeur ajoutée qui constituent le cœur de leur expertise.

Etant convaincue que le meilleur apprentissage se fait par l’exemple, je souhaite montrer, au travers des différents acteurs que j’interviewe, qu’il est possible d’innover dans le monde du droit. Au-delà de la simple possibilité d’évoluer, je veux surtout présenter les bénéfices concrets qui peuvent en résulter pour les professionnels du droit et comment ces derniers peuvent s’y prendre pour innover à leur tour dans leur pratique. Je souhaite également démontrer que cela ne concerne pas uniquement les gros cabinets d’avocats et que chacun peut innover à son échelle.

Enfin, la formation à l’innovation légale et aux nouvelles technologies étant primordiale à mon sens, j’y consacrerai aussi quelques épisodes.

Qui interviewer ?

J’irai au-delà de mon expérience en cabinets d’avocats en ouvrant le débat à un vaste panel d’acteurs œuvrant dans le domaine du droit. Les personnes que j’interviewerai seront donc des fondateurs de start-up du droit (autrement appelées legaltech), des développeurs ou d’autres personnes travaillant au sein de ces structures, des avocats, des juristes, des magistrats et plus généralement tout professionnel du droit qui innove dans sa pratique ou qui s’est formé à la legaltech ou l’innovation. Je rencontrerai également des associations, cabinets de conseil, réseaux d’acteurs, chercheurs, philosophes, professeurs, incubateurs, ordres professionnels et parlementaires qui s’investissent et travaillent dans ces domaines.

Parce que je pense qu’il est également essentiel d’avoir un retour d’expérience des utilisateurs ou des clients pour lesquels des solutions innovantes ou technologiques ont été créées, j’entends également  consacrer des épisodes bonus à ces feedbacks.

Enfin, j’interviewerai des fondateurs et « élèves » de différents parcours de formation existants en la matière, tant public que privé, et tant français qu’internationaux, afin de présenter ce qui existe, dans quel objectif ils ont été créés, ainsi que le contenu et les bénéfices concrets qu’ils peuvent apporter.

L’objectif est de présenter différentes approches et points de vue sur le sujet.

Quel que soit votre profil, si vous êtes intéressé.e par l’innovation légale et les nouvelles technologies, ce podcast est fait pour vous et j’espère qu’il vous donnera envie d’innover à votre tour.   

Merci beaucoup et bonne écoute !

Ps : N’hésitez pas à me recommander des personnes à interviewer et, si vous aimez mon podcast, à lui mettre une super bonne note (de préférence 5 étoiles) sur Itunes et autres plateformes de diffusion, cela m’aidera beaucoup !